Aller au contenu

Tous les articles par webmaster

Séance de clôture du festival 2023

Le festival Ciné Regards Africains 2023 s’est terminé le dimanche 2 décembre à l’espace Jean Vilar à Arcueil avec la proclamation des résultats des Prix du public et Prix du jury.


 

 

Programme du festival “Ciné Regards Africains” 2023

Le prochain festival “Ciné Regards Africains” aura lieu
du vendredi 24 novembre au dimanche 3 décembre 2023

Bande annonce du festival 2023

Chaque projection sera suivie d’un débat animé par un spécialiste des cinémas africains et/ou du réalisateur ou d’un membre de l’équipe de tournage.

Les spectateurs seront, cette année encore, invités à voter pour décerner  « Le  Prix du public» à un court métrage parmi les sept qui seront projetés le samedi 25 novembre au cinéma La Pléiade à Cachan en deux séances.
Un “Prix du jury” sera également décerné parmi les longs métrages projetés pendant le festival, le jury étant composé de professionnels du cinéma et de responsables des salles.

Outre les lauriers qui les accompagnent, ces prix sont dotés
de 1.000 € pour le Prix du public et de 1 500€ pour le Prix du jury

Les résultats seront proclamés le dimanche 3 décembre au cinéma Jean Vilar à Arcueil
lors de la séance de clôture du festival.

Vendredi 24 novembre – Cinéma La Pléiade – Cachan – 20h30

ASMAK HAMRAE (POISSONS ROUGES)  dAbdeslam KELAI – Maroc- 2022- 90 min – fiction- VO arabe STF

Grand prix du long métrage et double prix d’interprétation féminine pour  Nisrine Erradi et Jalila Talemsi qui l’obtient aussi au festival de Tétouan et au festival de Tanger- Prix du meilleur scénario également à Tanger- Cinémas d’Afrique Angers 2023 : Prix du public et Prix du jury jeunes.

En présence du réalisateur.

Trois femmes, et trois histoires de souffrance, de lutte, de solidarité et d’espoir. Trois femmes durement touchées par la vie, bloquées dans leur vie comme des poissons rouges dans leur bocal. Hayat sort de prison après avoir purgé une longue peine et retourne dans sa ville natale sans être acceptée par sa famille. Elle rencontre Amal, qui travaille dans une usine de fruits, et doit prendre en charge sa sœur Houda, sa cadette de deux ans, atteinte d’un handicap très sévère, sans assistance d’aucune sorte. C’est le courage et la force de ces trois femmes qui les poussent de l’avant face à l’exclusion, l’exploitation et la marginalisation.
Tarifs : plein 7 € – réduit 6 €  – 3 heures de parking gratuites (faire valider son ticket à la caisse)

◊ Samedi 25 novembre – Cinéma  La Pléiade – Cachan

Deux séances consacrées aux courts métrages en compétition pour le Prix du public

Soirée  présentée et animée par Michel Amarger, réalisateur,  journaliste spécialiste des cinémas d’Afrique.

  • Première séance : 18h
  • SUR LA TOMBE DE MON PERE de Jahawine Zerntar – Maroc – 2022 – 23′ – fiction
  • L’ENVOYEE DE DIEU de Amina mamani – Niger – 2022 – 23′ – fiction – Prix du public 2023
  • WILL MY PARENTS COME TO SEE ME ? (MES PARENTS VIENDRONT-ILS ME VOIR ?)de Mo Harawe – Somalie – 2022 – 28′ – fiction
  • Deuxième séance : 20h30
  • KELASI de Fransix Lomba – RDC – 2021 – 10′ – documentaire
  • CA ROULE de Jamil Najjar – Tunisie – 2022 – 25′ – fiction
  • LIONS  de Beru Tessema – Ethiopie – 2022 – 26′ – fiction
  • TSUTSUE de Armatei Armar – Ghana – 2022 – 16′ – fiction
Tarifs : Plein 5,20 € – Réduit (étudiants, retraités, chômeurs) 4,75 € – Moins de 15 ans : 3,65 €
Forfait pour les 2 séances : Plein 9,50 € – Réduit : 7,30 €
Restauration possible entre les deux séances

Dimanche 26 novembre – Cinéma La Pléiade – Cachan– 16h

SIMIN ZETWAL (REGARDE LES ETOILES) de David CONSTANTIN – Ile Maurice – 2022 – 93 min – Fiction – Couleur – VO anglais/créole STF –
Nominé Tanit d’Or, Prix du meilleur montage aux Journées Cinématographiques de Carthage 2022

Projection suivie d’un débat animé par Dragoss Ouedraogo, universitaire, critique de cinéma, enseignant en anthropologie audiovisuelle et réalisateur.

Dans une cité ouvrière de Maurice, le vieux Bolom a disparu. Son fils Ronaldo part à sa recherche et croise la route d’Ajeya, une ouvrière immigrée indienne. Lui se rêve une vie de golden boy, elle fuit sa condition d’esclave moderne. Ensemble, leur traversée nocturne de l’île prend une dimension nouvelle, entre quête mystique et envie de liberté.
Entrée libre – Séance offerte par le CRIJ de Cachan (Comité des Relations Internationales et des Jumelages)
 

◊ Mardi 28  novembre – Cinéma La Tournelle – L’Haÿ-les-Roses – 20h

SOUS LES FIGUES de Erige SEHIRI -Tunisie –2022 – 1h32–fiction – couleur –
VO arabe STF  – Prix du jury 2023

Projection suivie d’un débat animé par Catherine Ruelle, grand reporter, critique de cinéma et auteure, spécialiste des cinémas d’Afrique, du monde arabe et de l’Amérique latine.

Au nord-ouest de la Tunisie, des jeunes femmes travaillent à la récolte des figues. Sous le regard des ouvrières plus âgées et des hommes, elles flirtent, se taquinent, se disputent. Au fil de la journée, le verger devient un théâtre d’émotions où se jouent les rêves et les espoirs de chacun.
 
Tarif : 4,40 € – abonnés : 4,20 €

◊ Mercredi 29 novembre – Maison Pour Tous Gérard Philipe – Villejuif – 14h30

LA GROTTE SACREE De Daniel MINLO et Cyrille MASSO – Cameroun – 2023 -1h40 – animation – couleur– VO français.
Sélectionné au Festival international du film d’animation d’Annecy2023

Projection suivie d’un débat en présence du réalisateur.

Un conte dans la tradition des griots. Au cœur de l’Afrique, un roi se meurt, empoisonné par un de ses sujets. Un vieil ermite, aveugle et medium, appelé à la rescousse, propose à deux proches de la cour de se rendre dans une grotte sacrée, chercher le seul antidote capable de le guérir. Beaucoup de surprises les attendent.
 Entrée libre dans la limite des places disponibles.

◊ Jeudi 30 novembre – cinéma La Tournelle –  L’Haÿ-les-Roses – 20h

VUTA N’KUTUVE (LES REVOLTES) de Amil SHIVJI – Tanzanie / Afrique du Sud / Qatar / Allemagne –
2021 –1h32 – fiction – couleur – VO swahili/anglais STF 

Le film, adaptation du roman swahili d’Adam Shafi, se déroule dans les années 1950 à Zanzibar,au temps de la domination britannique. Passion et révolution : c’est une histoire d’amour entre une jeune Indienne-Zanzibarie fuyant un mariage arrangé et un jeune communiste de Zanzibar qui combat le colonialisme et cherche à la fois à lutter pour l’indépendance de son pays et pour son indépendance personnelle.

Projection suivie d’un débat animé par Nadia Meftah, journaliste et critique de cinéma.

Tarif : 4,40 € – abonnés : 4,20 €
 

◊ Vendredi 1er décembre – cinéma Le Sélect à Antony : 18h30

DESERTS De Faouzi BENSAIDI – Maroc – 2023 – 125 min – fiction – couleur –
VO arabe STF
Ce film a été présenté à la Quinzaine des Cinéastes au Festival de Cannes 2023

Pieds nickelés du surendettement Medhi et Hamid sillonnent le grand sud marocain. Leur mission : recouvrer pour leur agence les arriérés d’emprunts auprès de pauvres bergers accablés par la misère.

Projection suivie d’un débat animé par Catherine Ruelle, grand reporter, critique de cinéma et auteure, spécialiste des cinémas d’Afrique, du monde arabe et de l’Amérique latine.

Tarifs : Plein 6,50 € – Réduit (+ 60 ans ; personnes à mobilité réduite et accompagnateurs ;
demandeurs d’emploi ; familles nombreuses ; jeunes de 14 à 18 ans et étudiants – 27 ans) :
5 €
Moins de 14 ans : 4 € – Cartes d’abonnement acceptées.

Samedi 2 décembre  – cinéma Jean Vilar – Arcueil

 – Première séance  – 17h :

  • AMCHILINI (CHOISIS MOI) de Kader Alamin – Côte d’Ivoire , Tchad – 2023 – 52 min – documentaire
Dans le canton de Boutefil aux portes du désert tchadien, l’iman accuse les femmes célibataires
d’être à l’origine de la colère divine qui s’abat sur le village. Les chefs de villages décident d’organiser une cérémonie traditionnelle, l’Amchilini, qui consiste à obliger toutes les femmes non mariées à choisir un époux. Mais des voix s’élèvent, surtout chez les jeunes filles, pour s’opposer à ce qu’elles considèrent comme une atteinte à leur dignité et à leur liberté.
Elles revendiquent leurs droits d’égalité et d’autonomie par rapport aux hommes.

Projection suivie d’un débat Lire la suite

Composition du jury qui attribue le prix à un des longs-métrages projetés pendant le festival 2023 :

  • Alassane DIAGO , réalisateur
  • Thérèse-Marie DEFFONTAINES, journaliste, spécialiste du cinéma africain
  • Marie-Pomme CARTERET, monteuse
  • Benoît de CHAUMONT, cinéma La Tournelle – L’Haÿ les Roses)
  • Sébastien LE VAILLANT, cinéma Jean Vilar – Arcueil

Jury longs-métrages 2023

Nous avons aimé…nous vous recommandons !

Le film : Sous les figues de la réalisatrice tunisienne Erige Sehiri, sorti en décembre 2022

Mardi 17 janvier 2023 à 20H30 au cinéma La Pléiade à Cachan, dans le cadre du “Mardi des réalisateurs”.
  Dernière minute : la réalisatrice Erige Sehiri sera présente pour débattre avec le public   

Au nord-ouest de la Tunisie, des jeunes femmes travaillent à la récolte des figues. Sous le regard des ouvrières plus âgées et des hommes, elles flirtent, se taquinent, se disputent.
Au fil de la journée, le verger devient un théâtre d’émotions,
Lire la suite

Prix du public – Prix du jury 2022

Dans le cadre du festival Ciné Regards Africains 2022, le dimanche 4 décembre au cinéma La Pléiade à Cachan, s’est déroulée la cérémonie de proclamation et de remise des prix 2022, en présence de Madame Catherine Gobet représentante de la Fondation McMillan-Stewart.

    

 

Le Prix du public pour le meilleur court

Lire la suite

Programme du festival “Ciné Regards Africains” 2022

Le prochain festival “Ciné Regards Africains” aura lieu
du vendredi 25 novembre au dimanche 4 décembre 2022

Bande annonce du festival 2022

Chaque projection sera suivie d’un débat animé par un spécialiste des cinémas africains et/ou du réalisateur ou d’un membre de l’équipe de tournage.

Les spectateurs seront de nouveau invités à voter pour décerner  « Le  Prix du public» à un court métrage parmi les huit qui seront projetés le samedi 3 décembre au cinéma La Pléiade à Cachan en deux séances à partir de 17h30.

Cette année encore, un “Prix du jury” sera également décerné parmi les longs métrages projetés pendant le festival, le jury étant composé de professionnels du cinéma et de responsables des salles.

Outre les lauriers qui les accompagnent, ces prix sont dotés
de 1.000 € pour le Prix du public et de 1 500€ pour le Prix du jury

Les résultats seront proclamés le dimanche 4 décembre lors de la séance de clôture du festival.

Vendredi 25 novembre – Cinéma Le Sélect – Antony – 18h30

LE BLEU DU CAFTAN de Maryam TOUZANI- Maroc – 2022 – 124 min – fiction – couleur- VO arabe STF
Prix de la Critique Internationale (FIPRESCI) du Festival de Cannes 2022 dans la section Un Certain Regard.
Projection suivie d’un débat animé par Catherine Ruelle, grand reporter, critique de cinéma,
spécialiste des
cinémas d’Afrique

Halim est marié depuis longtemps à Mina, avec qui il tient un magasin traditionnel de caftans dans la médina de Salé, au Maroc. Le couple vit depuis toujours avec le secret d’Halim, son homosexualité qu’il a appris à taire. La maladie de Mina et l’arrivée d’un jeune apprenti vont bouleverser cet équilibre. Unis dans leur amour, chacun va aider l’autre à affronter ses peurs.
Tarifs : plein 7 € – réduit 6 €  – 3 heures de parking gratuites (faire valider son ticket à la caisse)

◊ Samedi 26 novembre – Cinéma Jean Vilar – Arcueil

17h30 : LE DERNIER REFUGE  de Ousmane Zoromé SAMASSEKOU – Mali/France/Afrique duSud- – 2021 – 85 min – documentaire – couleur -VOSTF
Nombreuses récompenses dans des festivals internationaux de films documentaires

La Maison des Migrants à Gao, au Mali, est un refuge situé à la limite sud du désert du Sahara. Elle accueille les personnes en transit vers l’Algérie au nord, ou sur le chemin du retour après une tentative ratée de rejoindre l’Europe. Le carrefour de destins en sursis. L’instantané poignant d’une Afrique entre détresse et instinct de survie.  

Projection suivie d’un débat animé par Michel Amarger, journaliste, critique de cinéma, spécialiste des cinémas d’Afrique, réalisateur et enseignant cinéma.

20h15 : PLUMES d’Omar El Zohairy – Egypte /France/Pays-Bas/Grèce – 2021 – 101 min – fiction – couleur – VO arabe STF
– Semaine de la critique Cannes 2021 : Grand Prix Nespresso, Prix FIPRESCI,
– Journées Cinématographiques de Carthage : Tanit d’or, Prix du Meilleur Scénario, Prix de la Meilleure Actrice,
– Festival du film de Turin 2021 : Prix Spécial du Jury.                                                                          

Dans un quartier déshérité, une mère passive se dévoue corps et âme à son mari et ses enfants. Un simple tour de magie tourne mal pendant l’anniversaire de son fils de quatre ans, et c’est une avalanche de catastrophes absurdes et improbables qui s’abat sur la famille. Le magicien transforme son mari, un père autoritaire, en poule et ne peut inverser la métamorphose. La mère n’a d’autre choix que de sortir de sa réserve et d’assumer péniblement le rôle de cheffe de famille. Entre situation burlesque et réalisme noir, le film est « le plus déroutant, sidérant et brillant de la Semaine de la Critique « (Le Monde)  

Projection suivie d’un débat animé par Michel Amarger, journaliste, critique de cinéma, spécialiste des cinémas d’Afrique, réalisateur et enseignant cinéma.

Tarifs : Plein 5,20 € – Réduit (étudiants, retraités, chômeurs) 4,75 € – Moins de 15 ans : 3,65 €
Forfait pour les 2 séances : Plein 9,50 € – Réduit : 7,30 €
Restauration possible entre les deux séances

◊ Dimanche 27 novembre – Cinéma Jean Vilar – Arcueil – 17h

HAUT ET FORT de Nabil AYOUCH – Maroc – 2022- 101min- fiction- couleur – VO arabe STF  – N° de visa : 149.491 – Sélection officielle au Festival de Cannes 2021

Anas, ancien rappeur, est engagé dans un centre culturel d’un quartier populaire de Casablanca. Encouragés par leur nouveau professeur, les jeunes vont tenter de se libérer du poids de certaines traditions pour vivre leur passion et s’exprimer à travers la culture hip hop …

Projection suivie d’un débat animé par Mouloud Mimoun, journaliste spécialiste du cinéma, organisateur du Maghreb des films.

Tarifs : Plein 5,20 € – Réduit (étudiants, retraités, chômeurs) 4,75 €
Moins de 15 ans : 3,65 €

◊ Mardi 29  novembre – Cinéma La Tournelle – L’Haÿ-les-Roses – 20h00

EN ROUTE POUR LE MILLIARD – de Dieudo HAMADI -RDC/France/Belgique -2020 – 90 min – documentaire – couleur – VO lingala/swahili STF -N° de Visa :152.869

Sélection officielle à Cannes 2020 – Grand Prix documentaire au Festival international du Film d’Amiens- Colombe d’or et Prix du jury œcuménique au DOK Leipzig – Mention spéciale au TIFF Toronto

Projection suivie d’un débat animé par Thierno Ibrahima Dia, critique de cinéma, enseignant à l’Université Bordeaux-Montaigne, rédacteur en chef de la revue Africiné.

1734 km sur le fleuve Congo, une incroyable épopée pour réclamer justice. Sola, Modogo, Mama Kashinde, Papa Sylvain, Bozi, Président Lemalema… font partie de l’Association des victimes de la Guerre des Six Jours de Kisangani. Depuis 20 ans, ils se battent pour la mémoire de ce conflit et demandent réparation pour les préjudices subis. Excédés par l’indifférence des institutions à leur égard, ils décident de se rendre à Kinshasa pour faire entendre leurs voix.
Tarif : 4,20 € – tarif abonnés : 4,00 €

◊ Mercredi 30 novembre – Maison Pour Tous Gérard Philipe – Villejuif – 14h30

MARCHER SUR L’EAU  d’Aïssa MAIGA – France/Niger – 2021 -89 min – documentaire – couleur – VO français – VISA N°150 709
Sélection officielle au festival de Cannes 2021 – Etalon d’argent du film documentaire au FESPACO 2021

Projection suivie d’un débat animé par Catherine Ruelle, grand reporter, critique de cinéma, spécialiste des cinémas d’Afrique.

Au nord du Niger, le village de Tatiste, victime du réchauffement climatique, se bat pour avoir accès à l’eau. Chaque jour, Houlaye quatorze ans, comme d’autres jeunes, marche des kilomètres pour aller puiser l’eau, essentielle à la vie du village. Cette tâche quotidienne les empêche, entre autres, d’être assidus à l’école. L’absence d’eau pousse également les adultes à quitter leur famille chaque année pour aller chercher au-delà des frontières les ressources nécessaires à leur survie. Pourtant, cette région recouvre dans son sous-sol un lac aquifère de plusieurs milliers de kilomètres carrés. Or, il suffirait d’un forage pour apporter l’eau tant convoitée au centre du village et offrir à tous une vie meilleure.
 Entrée libre dans la limite des places disponibles.

◊ Jeudi 1er décembre – cinéma La Tournelle –  L’Haÿ-les-Roses – 20h00

LINGUI, LES LIENS SACRES de Mahamat – SALEH HAROUN – Tchad – 2021 -88 min – fiction – couleur – VO français et arabe tchadien STF
En compétition officielle à Cannes (2021) pour la Palme d’or

Dans les faubourgs de N’djamena au Tchad, Amina vit seule avec Maria, sa fille unique de quinze ans. Son monde déjà fragile s’écroule le jour où elle découvre que celle-ci est enceinte. Cette grossesse, l’adolescente n’en veut pas. Dans un pays où l’avortement est non seulement condamné par la religion, mais aussi par la loi, Amina se retrouve face à un combat qui semble perdu d’avance malgré son désir d’épargner à sa fille le même destin que le sien.

Projection suivie d’un débat animé par David-Pierre Fila, cinéaste et photographe, spécialiste des culturesd’Afrique.

Tarif : 4,20 € – tarif abonnés : 4,00 €

◊ Vendredi 2 décembre – cinéma La Pléiade – Cachan – 20h30

LA NUIT DES ROIS

De Philippe Lacôte – France/ Côte d’Ivoire/ Canada/ Sénégal -2021 – 93 min – fiction – couleur -VO français, dioula, nouchi STF – N° de Visa 146005

Sélectionné à la Mostra de Venise en 2020 et aux Oscars en 2021 pour représenter la Côte d’Ivoire.
Prix du meilleur décor au FESPACO.

A l’approche d’une nuit de pleine lune, rousse et mystérieuse, dans la MACA d’Abidjan, l’une des prisons les plus surpeuplées d’Afrique de l’Ouest. Vieillissant et malade, Barbe Noire est un caïd de plus en plus contesté. Pour conserver son pouvoir, il renoue avec un rituel qui consiste à obliger un prisonnier à raconter des histoires durant toute une nuit. Son choix se porte sur Roman, un jeune qui vient d’arriver, apeuré, ne sachant pas trop ce qui l’attend.

Projection suivie d’un débat animé par Daniela Ricci, docteur en études cinématographiques à l’Université Paris X Nanterre, réalisatrice et spécialiste des cinémas d’Afrique.

Tarifs : Plein 6,50 € – Réduit (+ 60 ans ; personnes à mobilité réduite et accompagnateurs ;
demandeurs d’emploi ; familles nombreuses ; jeunes de 14 à 18 ans et étudiants – 27 ans) : 5 €
Moins de 14 ans : 4 € – Cartes d’abonnement acceptées.

Samedi 3 décembre  – cinéma La Pléiade  Cachan

Deux séances consacrées aux courts métrages en compétition pour le Prix du public

Soirée  présentée et animée par Michel Amarger  (réalisateur,  journaliste spécialiste des cinémas d’Afrique)

18h – Première séance :

MICROBUS – de Maggie Kamal – Égypte – 2021 – 9′ – Fiction
Un jour ordinaire au Caire, Nour 18 ans reçoit un appel de son frère qui la prévient qu’il ne pourra pas venir la chercher. Pour ne pas arriver en retard au travail Nour prend un microbus sans se douter que ce voyage va la changer à jamais.
– BREAKING GROUND – de Inés Girihirwe  – Rwanda – 2020 – 13′ –FictionA la suite d’un nouvel incident avec son mari une femme maltraitée se rend dans la maison de ses voisines et décide de changer le cours de sa vie.
– EGUNGUN (Mascarades) – de Olive Nwosu  – Nigéria – 2021  -14′ – Fiction
Le jour du rituel Egungun, Salewa rentre à Lagos pour enterrer sa mère. Durant la cérémonie elle rencontre une connaissance qui l’oblige à faire face à de vieilles blessures.
– ASTEL de Ramata Toulaye Sy – Sénégal – 2021 – 24′ – Fiction
Nous sommes en octobre, c’est la fin de la saison des pluies au Fouta, une région isolée au nord du Sénégal. Tous les jours Astel, 13 ans, accompagne son père dans la brousse pour s’occuper de leur troupeau de vaches. Un jour, la rencontre avec un berger vient bouleverser le quotidien paisible entre Astel et son père.

20h30 – Deuxième séance :

– J’MAR de Samy Sidali – Maroc – 2020  – 20′ – Fiction“Jmar alchahwa” signifie bout de charbon rouge. Cette métaphore est utilisée pour décrire un sentiment qui procure du plaisir mais peut blesser si on s’approche de trop près. Sur la plage de Mohammedia, au Maroc, Khaleb promène des touristes à cheval. il fantasme une sexualité qui lui est étrangère. Ce jour-là il fait une rencontre.
– I AM AFRAID TO FORGET YOUR FACE (j’ai peur d’oublier ton visage) de Sameh Alaa – Egypte -15’ – FictionÉloigné de celle qu’il aime depuis quatre-vingt-deux jours, Adam est prêt à tout pour rendre un dernier hommage à la femme qu’il aime et qui vient de mourir. Il est prêt à tout pour pénétrer dans la chambre mortuaire et poser un baiser sur le front de sa bien-aimée.        
– ANGLE MORT de Lotfi Achour – Tunisie – 2021 – 13′ – doc animé
Sous la dictature de Ben Ali , un homme est enlevé, torturé, tué et disparaît sans jamais avoir été retrouvé. Il revient nous parler trente plus tard en faisant sienne la question de sa propre mère : “Où avez-vous déposé le corps de mon fils ?”
– TANG JER de Selly Raby Kane – Sénégal – 2020  – 14′ – fiction expérimentaleUn tenancier de Tangana pas comme les autres observe, dans son mystérieux restaurant, le ballet incessant des êtres qui peuplent la ville de Dakar. Entre brochettes fumantes et nunkurunku, soupe et lait concentré, Onfaya écoute les esseulés, apaise les agités, panse les plaies et accueille la vie de tous les jours telle qu’elle se présente quoi qu’il lui en coûte.
Tarifs : 6,5 € (Tarif Plein) payé une seule fois pour accéder aux deux séances – Même tarif si présence à une seule séance
5€ (Tarif Réduit : +60 ans ; Personnes à mobilité réduite et accompagnateurs ; Demandeurs d’emploi, familles nombreuses ; de 14 à 18 ans ; étudiants -27 ans) / 4 € (Tarif Réduit : pour – 14 ans)

◊  Dimanche 5 décembre – cinéma La Pléiade Cachan – 16h30  :

 Proclamation des résultats du Prix du public pour les courts métrages
et du Prix du jury pour les longs métrages

 Remise des prix

Lire la suite

“Le père de Nafi” au cinéma La Pléiade à Cachan, le mardi 11 octobre 2022 à 20h30 dans le cadre du mardi des réalisateurs, en partenariat avec Afrique sur Bièvre

Le fim “Le père de Nafi” de Mamadou DIA, réalisateur sénégalais, a reçu le Prix du jury lors du festival Ciné Regards Africains 2021.

Présentation et débats assurés par Catherine Ruelle (journaliste politique et critique de cinéma)

Un imam modéré d’une petite ville du nord du Sénégal s’oppose à son frère
très religieux et puissant à propos du mariage de leurs enfants.
Les jeunes Nafi et Tokara rêvent, eux, de partir étudier à Dakar, la capitale, Lire la suite

“Murder in Paris” un film d’Enver Samuel

Le film “Murder in Paris” sur l’assassinat de la militante sud-africaine anti-apartheid Dulcie September, sera présenté en avant première au cinéma Jean Vilar à Arcueil le mardi 29 mars 2022, jour anniversaire de sa mort et en présence du réalisateur Enver Samuel.

C”est un film documentaire, thriller politique, qui retrace les mobiles de Lire la suite