Aller au contenu

CRA 2017 Le festival au jour le jour

 

 

Mardi 28 novembre – Cinéma La Tournelle – l’Haÿ- les- Roses

Séance de courts métrages

A la sortie de la séance, nombreux furent les spectateurs à dire leur plaisir de découvrir des œuvres très diverses aussi bien par leurs pays d’origine que par leurs thématiques. Michel Amarger, qui animait la soirée, a proposé que chaque court-métrage donne lieu à une présentation et un échange spécifiques, afin de saisir l’originalité de chacun d’eux.
Maman(s) de Maïmouna Doucouré (France/Sénégal) a suscité un débat animé sur la question des co-épouses dans le cadre d’une famille sénégalaise vivant en France. Des spectateurs ont aussi souligné la charge émotionnelle du film centré sur le regard d’une fillette de huit ans.

On est bien comme ça de Mehdi Barsaoui (Tunisie) abordait, sous forme de comédie, un autre aspect de l’intimité familiale avec un grand-père insupportable, sa fille et son petit-fils. L’échange a dépassé le contenu du film, pour aborder la situation actuelle de la production cinématographique en Tunisie.

La laine sur le dos de Lotfi Achour (Tunisie), avec pour thème la corruption, a été l’occasion d’un échange autour des interrogations que suscite aujourd’hui la situation politique de la Tunisie.

Une place dans l’avion de Khadidiatou Sow (Sénégal) traite d’un sujet grave, le mirage de l’Occident pour les Africains, mais sous une forme totalement burlesque. Les familiers du cinéma africain n’ont pas manqué de remarquer les références aux films de Djibril Diop-Mambéty. Mais Jacques Tati et Pierre Etaix ont aussi été évoqués.

Mercredi 29 novembre Cinéma La Pléiade – Cachan

Séance collège

26 élèves d’une classe de 4ème du collège Victor Hugo de Cachan ont assisté à la projection du film Wallay de Berni Goldblat. Les réactions au cours de la séance elle-même aussi bien que les questions soulevées lors du débat ont témoigné de l’intérêt des élèves pour un film dont le personnage principal avait leur âge.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *